No 12 -Juillet 2013
Didascalie : Indication relative à la mise en scène que l'auteur intercale dans le dialogue écrit d'une pièce de théâtre ou d'un scénario de film, mais qui ne fait pas partie de ce dialogue.

Nous partons bientôt en vacances !

L’AGA du 1er juin 2013

Rapport moral d’Alain Jenkins à l’AGA du 1er juin 2013

Le point sur la renégociation des ententes collectives

Du côté de Québec

Les membres de l’APASQ sont satisfaits des services offerts par leur association

La banque numérique d’œuvres artistiques contemporaines québécoises

L’APASQ s’associe à Teatricus, la boîte à outils du milieu du spectacle.

Quatre nouvelles activités de formation en 2013-2014

Demandes de bourse au CALQ et au CAC

Le répertoire électronique des membres de l’APASQ :
Avez-vous mis vos données à jour ?

NUMÉROS PRÉCÉDENTS

  No 1 - Octobre 2009
  No 2 - Décembre 2009
  No.3 - Avril 2010
  No.4 - Mai 2010
  No.5 - Juillet 2010
  No.6 - Septembre - Octobre 2010
  No.7 - Novembree - Décembre 2010
 No.8 - Juillet 2011
 No.9 - Décembre 2011
 No.10 - Juillet 2012
 No.10 - Décembre 2012

Association des professionnels des arts de la scène du Québec (APASQ)
2065, rue Parthenais,
bureau 014
Montréal (Québec) H2K 3T1

Tél. : (514) 523-4221
Téléc. : (514) 523-4418
Courriel général : info@apasq.org

 Conseil d’administration de l’APASQ :

  • Alain Jenkins, président
  • Claude Accolas, vice-président
  • Anouk Looten, secrétaire-trésorière
  • Élène Pearson, représentante de la région de Québec
  • Gabrielle Arseneault, administratrice
  • Josée Bergeron-Proulx, administratrice
  • Sébastien Dionne, administrateur
  • Loïc Lacroix Hoy (membre suppléant), administrateur
  • Mathieu Marcil, administrateur
  • Julie Vallée-Léger, administratrice

 Équipe permanente

  • Michel Beauchemin, directeur général
  • Viviane Morin, coordonnatrice des services aux membres et gestion des contrats
  • Katia Chénier, comptable
  • Julie-Andrée Rostan, coordonnatrice au développement professionnel
  • John Bradley, conseiller en informatique

 Équipe de rédaction de Didascalie en ligne

  • Michel Beauchemin
  • Alain Jenkins
  • Élène Pearson

L’APASQ bénéficie de l’aide financière du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ),
d’Emploi-Québec et du Conseil québécois des ressources humaines en culture (CQRHC)








Nous partons bientôt en vacances !

Bon été à tous nos membres, sympathisants et collaborateurs !

Les bureaux de l’association seront fermés du lundi 15 juillet au vendredi 9 août 2013 pour un repos bienvenu après une année de travail bien remplie.

N’hésitez pas cependant à nous joindre par courriel pendant cette période en cas d’urgence ! Et si vous avez déménagé ou changé d’adresse courriel, communiquez-nous vos nouvelles coordonnées.

L’AGA du 1er juin 2013

L’assemblée générale annuelle (AGA) de l’APASQ a eu lieu le 1er juin 2013 dernier à Québec et à Montréal via Skype.

L’ordre du jour de l’AGA moins chargé que d’habitude a permis, dans le cadre du rapport d’activités annuel, de faire le point sur le cheminement de l’association au cours des quatre dernières années et sur les perspectives de développement qu’a retenues le conseil d’administration pour les quatre années qui viennent.

Pour en savoir plus, lire le rapport annuel 2012 de l’association.

L’assemblée générale a également procédé à l’élection du président de l’association et comblé cinq postes d’administrateurs au conseil d’administration.

Le conseil est maintenant composé des personnes suivantes.
Alain Jenkins, président
Claude Accolas, vice-président
Anouk Looten, secrétaire trésorière
Élène Pearson, représentante de la région de Québec
Gabrielle Arseneault, Josée Bergeron-Proulx, Sébastien Dionne, Loïc Lacroix Hoy (membre suppléant), Mathieu Marcilet Julie-Vallée-Léger, administrateur(trice)s.

Rapport moral d’Alain Jenkins à l’AGA du 1er juin 2013

Bonjours chers membres et chers collègues

La saison 2012-2013 prend fin déjà.

Nous complétons notre première année passée dans nos nouveaux locaux de la rue Parthenais. L’endroit est agréable et suffisamment grand pour combler nos besoins d’espaces pour plusieurs années. Nous y disposons même d’un petit entrepôt où nous avons commencé à constituer une collection de maquettes qui, nous l’espérons, sera un jour l’embryon des collections qu’accumulera le Musée des arts du spectacle vivant, dont un groupe d’irréductibles - dont nous faisons partie -promeut la création. À ce sujet, je ne saurais trop remercier Raymond Marius Boucher, qui a mené à bien la restauration de plus d’une quarantaine de maquettes avec une de ses étudiantes en scénographie à l’Université Concordia.
                                                                                                      
Comme Président mon but premier était encore cette année de poursuivre notre redressement financier en contrôlant bien nos dépenses, ce qui nous permettra  sur une période de quatre ou cinq ans de réduire considérablement notre déficit cumulé.  Comme nous le verrons plus tard dans cette assemblée, bien des choses demeurent à faire, mais le conseil a maintenant la situation bien en main grâce aux ententes conclues à ce sujet avec le CALQ.

Le long  rapport d’activités de l’association que notre directeur vous présentera dans quelques minutes  vous permettra de voir que l’année 2012-2013 a été encore une fois une année bien remplie. Je n’insisterai donc que sur deux aspects.

Nous avons conclu depuis juin dernier des ententes collectives d’une durée de cinq ans avec l’APTP, PACT, le Théâtre de La Manufacture et TUEJ grâce au bon travail des membres qui se sont impliqués dans ces négociations. Dans les quatre cas, les échanges se sont déroulés dans un climat amical et respectueux. Nous nous préparons en outre à envoyer dès l’automne prochain des avis de négociation à TAI, au Théâtre de la Veillée et à Ex Machina, tout en préparant la reprise des négociations avec l’ACT et en entreprenant de faire le bilan de l’application de l’entente conclue avec l’ADISQ en 2009.

La Cour suprême du Canada a, fort heureusement,  rejeté, le 14 mars dernier, la demande d’autorisation d’appel de l’arrêt de la Cour d’appel du Québec logé par l’ADISQ, l’APC et TUEJ. Si elle avait été acceptée, celle-ci aurait encore retardé l’étude de notre demande de reconnaissance comme association représentative des accessoiristes, des marionnettistes et des concepteurs de maquillages et de coiffures. La décision de la Cour ouvre maintenant la voie à notre demande de reconnaissance auprès de la Commission des relations du travail (CRT) qui entreprendra le processus de reconnaissance dès  la semaine prochaine. Quand la commission aura tranché, nous pourrons nous atteler à la renégociation de nos ententes collectives pour y prévoir les conditions de rémunération de ce nouveau quartet de concepteurs.

L’APASQ fêtera en 2014 son trentième anniversaire, une étape que nous ne pouvons passer sous silence comme si de rien n’était. Elle sera marquée par l’aboutissement de quatre projets majeurs.

La création d’abord, début janvier 2014, du Fonds Bussières-Prévost. Celui-ci aura pour mandat d’apporter une aide financière d’urgence ponctuelle aux personnes conceptrices en difficulté qui pourraient en faire la demande, qu’elles soient ainées (retraitées ou préretraitées), jeunes, en creux de carrière, en période de transition ou aux prises avec la maladie. Elle sera créée en collaboration avec la Fondation des artistes (FDA) qui agira à titre d’administratrice déléguée de ce fonds. Cela bien entendu si vous donnez votre accord à la proposition que nous soumettrons un peu plus tard au cours de cette assemblée.

Le lancement ensuite de la Banque numérique d’œuvres artistiques contemporaines québécoises (BNOACQ), projet qui réunit le Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV), le Conseil des métiers d’art du Québec (CMAQ), Illustration Québec (IQ) et l’APASQ. Le CALQ nous a en effet octroyé la subvention de 50 000 $ demandée pour développer cette banque qui à moyen et long terme permettra à ceux et celles de nos membres qui le désirent de se constituer un portfolio ou un catalogue raisonné électronique de leur productionau fur et à mesure que leur œuvre artistique se développera.

Suivra de la mi-mai à la mi-décembre 2014 la présentation d’une vaste exposition sur l’art du costume de scène qui prolongera l’exposition consacrée à certains aspects de l’œuvre considérable de François Barbeau lors de la Quadriennale de Prague 2011. Cette exposition sera organisée en collaboration avec le Centre d’exposition de l’Université de Montréal qui mettra à notre disposition sa grande expertise en matière d’organisation d’expositions. La préparation de cette exposition sous la houlette d’Andrée Lemieux est déjà bien entamée. Nous avons également retenu les services de Jean-Léon Rondeau, ancien directeur de l’Académie québécoise du théâtre, qui nous aidera à organiser la campagne de levée de fonds nécessaire pour rendre possible la tenue de cet événement dans de bonnes conditions.

Dernier élément mais non le moindre des activités qui marqueront notre trentième anniversaire, la tenue du colloque Les technologies de l’information et de la communication (TIC) au service des arts de la scène : rêve et réalité. Les TIC sont porteuses de changement dans l’ensemble du secteur des arts de la scène et, en particulier, dans celui du théâtre qui demeure pour le moment le principal secteur où intervient notre association. Il nous apparaissait donc important de nous interroger sur les transformations qu’elles ont provoquées, provoquent et provoqueront dans le travail des concepteurs et conceptrices ainsi que de tous les autres intervenants des arts de la scène. Voici ici quelques thèmes qui devront ou pourront y être abordés.

  • Le théâtre tel qu’on l’a connu est-il appelé à disparaître ?
  • Quelles transformations les TIC provoqueront-elles dans la pratique des divers artisans des arts de la scène ?
  • Des métiers sont-ils condamnés à disparaître et, si tel est les cas, cela représentera-t-il une perte ?

Le colloque  aura lieu au début du mois de novembre 2014. Il revêtira la forme d’un forum ouvert où les simples participants - praticiens des arts de la scène, directeurs artistiques de compagnie, enseignants et étudiants, - auront autant la parole que les experts qui y seront invités.

J’aimerais en terminant témoigner à la fois de mon admiration et de mon respect pour notre consœur Élise Dubé, décédée récemment à l’âge de trente-cinq ans, et souligner sa carrière professionnelle remarquable et son implication comme membre de notre CA jusqu’à ce que la maladie la force à mettre un terme à son mandat.  

Merci Élise pour ce que tu as accompli. Le temps que tu as passé avec nous dans cette vie a été profitable et je suis persuadé que ta présence sur cette terre a fait toute une différence. Je salue bien haut ton courage, tes accomplissements et ta vie. Pour ta participation aux activités de l’association, pour tes multiples créations et pour la transmission de ton savoir, nous te disons merci et au revoir. 

Je vous propose maintenant d’observer une minute de silence en guise d’adieu.

Alain Jenkins
Juin 2014



Le point sur la renégociation des ententes collectives

Comme l’a déjà signalé le président de l’APASQ, Alain Jenkins, nous avons conclu depuis juin dernier des ententes collectives d’une durée de cinq ans avec l’APTP, PACT, le Théâtre de La Manufacture et TUEJ. Cela nous permettra de poursuivre sur cette lancée et d’entreprendre dès l’automne prochain la renégociation des ententes collectives en vigueur avec TAI, le Théâtre de la Veillée et Ex Machina, de préparer la reprise des négociations avec l’ACT - interrompues depuis plus d’un an - et, enfin, de faire le bilan de l’application de l’entente conclue avec l’ADISQ en 2009, entente venue à échéance en août 2012.

La Commission des relations du travail (CRT) s’est penchée au début du mois de juin sur notre demande de reconnaissance comme association représentative des accessoiristes, des marionnettistes et des concepteurs de maquillages et de coiffures. Si tout va comme prévu, elle devrait nous octroyer cette reconnaissance dès l’automne prochain. Nous devrons alors nous atteler à la renégociation de l’ensemble de nos ententes collectives de façon à y prévoir les conditions de rémunération de ce nouveau quartet de concepteurs ainsi que la marche à suivre en cas de cumuls de conceptions (décors et accessoires ou encore costumes, maquillages et perruques, par exemple).

Pour ce faire, nous aurons besoin de l’aide des concepteurs et conceptrices actifs dans ces domaines. Nous entreprendrons donc dès cet automne un vaste travail de consultation auquel nous espérons que vous participerez en grand nombre.

Du côté de Québec

Vos consœurs et confrères de Québec et des environs vous invitent à venir consulter leur page facebook accessible à tous : Les scénographes de Québec. C’est une page conviviale pour échanger  leurs découvertes,  leurs questionnements, leurs inspirations, leurs projets pour ainsi partager leur passion. C’est l’endroit tout indiqué pour se trouver de l’aide dans des projets que ce soit d’un autre scénographe, des mains de dernière minute ou d’un accessoire tant recherché. Ils veulent ainsi faciliter l’entraide entre eux. Les scénographes de Québec sur facebook, aimez !

Les membres de l’APASQ sont satisfaits des services offerts par leur association

Le nouveau processus d’évaluation des demandes de subvention déposées au CALQ par les associations d’artistes  nationales comportait cette année l’organisation d’un sondage auprès des membres des diverses associations en vue d’évaluer leur degré de satisfaction par rapport aux services qu’elles rendent à leurs membres. Les entrevues sur Internet ont été réalisées du 30 janvier au 28 février 2013. Peut-être avez-vous été parmi les 78 membres de l’APASQ qui y ont répondu (27,4 % des membres) ?

Il n’est pas possible de rendre compte ici de l’ensemble des résultats de cette enquête. Nous nous contenterons donc de dire que, dans l’ensemble, les réponses obtenues dépassaient nos attentes.

Ainsi, entre autres résultats :
- 81 % des personnes interrogées accordaient une note de 7 et plus aux services offerts par l’association ;
- 85 % des personnes interrogées accordaient une note de 7 et plus quant à l’accès aux contrats négociés dans le cadre des ententes collectives ;
- 91 % des personnes interrogées disaient que « travailler à améliorer les conditions socioéconomiques des artistes » devait être la priorité principale de l’APASQ ;
- 61 % des personnes interrogées disaient que « garantir l’équité d’accès en matière d’aide financière de l’État à tous les artistes du secteur des arts » devait être la deuxième priorité de l’APASQ ;
- 39 % des personnes interrogées disaient que « stimuler le rayonnement des artistes québécois à l’étranger » devait être la troisième priorité de l’APASQ ; 
- 61 % des répondants disaient considérer que « la défense des artistes auprès des producteurs et des diffuseurs » était le service le plus important que l’association devait leur offrir.

Pour en savoir plus, lire le Rapport sur le sondage auprès des membres de l’APASQ préparé par le CALQ.

La banque numérique d’œuvres artistiques contemporaines québécoises

Un projet de l’APASQ, du CMAQ, d’IQ et du RAAV, en lien avec Copibec

L’APASQ  et ses partenaires, le Conseil de métiers d’art du Québec (CMAQ), Illustration Québec (IQ) et le Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV) mettent présentement sur pied une banque numérique d’œuvres artistiques contemporaines québécoises ( dont le nom définitif reste à trouver) grâce à une subvention reçue du Conseil des arts et des lettres du Québec dans le cadre de la mesure Plateformes et réseaux numériques.

En partenariat avec Copibec, les œuvres de la banque seront accessibles aux enseignants qui pourront télécharger légalement des extraits de livres et de revues de même que des paroles de chansons et des images afin de les utiliser en classe. En effet, grâce à la collaboration des titulaires de droits, Copibec offrira bientôt via Samuel (Savoirs Multidisciplinaires En Ligne) du contenu varié sur support numérique pouvant être utilisé à des fins pédagogiques, en contrepartie du versement de redevances qui seront ensuite distribuées aux artistes et aux auteurs concernés.

Un groupe d’environ 300 artistes - 75 pour chacune des quatre associations impliquées dans le projet - qui ont déjà reçu une reconnaissance officielle dans le cadre de remises de prix dans leur domaine respectif (prix du Québec, bourses de carrière du CALQ, nomination au Gala des Masques, prix du Gouverneur général, etc.), seront invités à participer l’automne prochain à la première phase de développement de la banque.

Dans une deuxième phase, la banque ouvrira ses portes à l’ensembles des créateurs professionnels des arts de la scène, des arts visuels et des métiers d’art qui voudront y déposer des reproductions numériques de leurs œuvres.

Qu’est-ce que la banque ?

La banque vise à répondre, entre autres, aux besoins du monde enseignant et du public en offrant un guichet unique réunissant l’ensemble de la création contemporaine en arts visuels, en arts de la scène, en illustration et en métiers d’art. Elle offrira aux créateurs une visibilité accrue pour leurs œuvres. Elle constituera un moyen de les conserver en version numérique dans un lieu virtuel sécuritaire, de les promouvoir dans le respect de leurs droits d’auteur et, enfin, d’archiver la documentation pertinente sur leurs démarches créatives.

L’accès à la banque se fera par un portail central où l’inscription des visiteurs sera obligatoire mais gratuite pour accéder à une partie seulement des informations; l’accès au site complet se fera par abonnement. L’inscription permettra de constituer une liste de personnes potentiellement intéressées à recevoir de l’information sur la banque et d’autres sujets touchant les arts de la scène, les arts visuels et les métiers d’art. Ce portail offrira entre autres des informations sur les droits d’auteur et les limitations légales relatives aux divers types d’utilisation des œuvres.

L’arrimage des données de la banque à Samuel (Savoirs Multidisciplinaires En Ligne) est prévu dans la première phase de développement du projet et permettra d’y intégrer des œuvres contemporaines d’artistes québécois d’ici quelques mois.

Des développements ultérieurs de la banque sont envisagés par les partenaires du projet. La banque pourra offrir des produits et services aux artistes par l’enrichissement des données et de la documentation, par exemple : catalogue raisonné, portfolio électronique ou papier, etc.

Qu’aurez-vous à faire ?

Vous serez invitée à déposer de 10 à 20 œuvres marquantes de votre production. Il s’agira d’un geste d’autopromotion de vos œuvres. Nous vous ferons parvenir les formats des images et des données que vous aurez à transmettre à la banque au cours de l’été. Nous serons en mesure de vous accompagner dans le processus afin de rendre vos démarches le plus simple possible.

Nous vous invitons à nous contacter si vous avez des questions concernant le projet, son développement et ce qui sera attendu de vous dans cette première phase.

Nous aimerions connaître rapidement votre intérêt d’ici l’automne prochain. Vous êtes intéressé€ par le projet ? Faites-le nous savoir en contactant Michel Beauchemin par courriel (mbeauchemin@apasq.org) ou par téléphone (514 523-4221).

L’APASQ s’associe à Teatricus, la boîte à outils du milieu du spectacle.

L’APASQ s’est associée ce printemps à Teatricus (www.teatricus.com), la boîte à outils du milieu du spectacle. Tous ses membres en règle figurent maintenant dans la liste de membres de Teatricus et disposent déjà d’une fiche PRO sur sa plateforme. Ils ont ainsi l’opportunité de joindre en ligne un réseau de plus de 1800 professionnels et peuvent d’ores et déjà y ajouter des informations qui décrivent leur travail et leur parcours professionnel. Dès septembre, la mise à jour des profils sera synchronisée entre les deux sites apasq.org et teatricus.com. Si un membre actualise ses informations sur le site de l’APASQ, la fiche sera automatiquement modifiée sur Teatricus et inversement.

Il se peut que certains d’entre vous ne souhaitent pas figurer dans la liste de membres de Teatricus. Si c’est votre cas, faites-le-nous savoir. Nous ferons le nécessaire rapidement pour faire enlever votre nom de cette liste.

Regroupement Teatricus est un organisme à but non lucratif créé en 2011 dont la mission est de servir le milieu et de soutenir la croissance et l'efficacité d'un réseau de professionnels du spectacle. Teatricus est une plateforme novatrice qui offre aux professionnels de l'industrie du spectacle une gamme de services et d’outils pratiques. Elle facilite ainsi l'exécution de leurs tâches et leur permet d’accroitre leurs opportunités et leur visibilité.

Que vous permettra ce partenariat entre les deux organismes ?

  • Une connexion à la base de données de l’APASQ pour mettre vos informations à jour à tout moment;
  • Une photo de profil et un portfolio complet;
  • L’accès au répertoire de salles complet de Teatricus incluant des devis techniques et des plans (AutoCAD et PDF);
  • La possibilité de mettre en ligne votre curriculum;
  • L’ajout de votre dossier de presse;
  • Une liste d’offre d’emploi de compagnies, de théâtres et d’artistes;
  • L’accès à des outils en ligne et à des documents modèles pour faciliter votre travail.

Quatre nouvelles activités de formation en 2013-2014

Quatre nouvelles activités de formation, deux à Québec et deux à Montréal, sont prévues l’an prochain.

Inscription : en priorité par courriel à l’adresse suivante : jarostan@videotron.ca ou par téléphone au 514 750-6967 ou au 438-395-5323.

Veuillez spécifier votre numéro de membre, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel. Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’APASQ pour s’inscrire. Cependant, si le nombre d’inscrits dépasse le nombre de places disponibles, priorité sera donnée aux membres en règle de l’association.

Les frais d’inscription sont payables au moment de l’inscription. Veuillez faire parvenir le formulaire d’inscription ainsi qu’un chèque libellé au nom de l’APASQ couvrant la totalité des frais d’inscription prévus et daté du jour de votre envoi.

En cas d’annulation de votre inscription, vous devez aviser la coordonnatrice PAR COURRIEL au minimum sept (7) jours ouvrables avant la date de la formation. En deçà de cette limite, aucun remboursement ne sera accordé. Le total des frais sera retenu par l’association pour couvrir les frais d’administration.

Activités prévues à Montréal

Logicel SketchUp

Formateur :      Mario Chabot
Nombre de places :   20 (deux groupes de 10)
Durée : 21 heures
AUTOMNE : Les vendredis 29 novembre, 6 et 13 décembre 2013
HIVER : Les vendredis 31 janvier, 7 et 14 février 2014
Lieu : (À déterminer)
Coût : 60 $

Vectorwoks intermédiaire avec projet imposé

Formateur : Luc Prairie
Nombre de places : 10
Durée : 27 h sur deux weekends
Dates : Les 21, 22et 23 février 2014 et les 7et 8 mars 2014
Lieu : (À déterminer)
Coût : 90 $

Activités prévues à Québec

Les participants habitant à plus de 50 km du lieu de formation pourront se faire rembourser leurs frais de transport et de séjour. Informez-vous lors de votre inscription. Nous vous rappelons que, si vous habitez à Montréal et ses environs, vous pouvez également vous inscrire à ces activités.

Atelier de création de maquillages de scène

Formatrice : Vanessa Cadrin
Nombre de places : 12
Dates : Les samedi et dimanche; 14 et 15 septembre 2013
Durée : 14 heures
Lieu : Conservatoire d’art dramatique de Québec
Coût : 80 $

Vectorwoks intermédiaire avec projet imposé

Formateur : Bernard White
Nombre de places : 10
Lieu : Conservatoire d’art dramatique de Québec
Dates : Les 15, 16 et 17 novembre 2013 et le 30 novembre et le 1er décembre 2013
Durée : 27 heures
Coût : 90 $

Vous trouverez la description complète de ces sur le site Web de l’association :
http://www.apasq.org/formation.htm

Demandes de bourse au CALQ et au CAC

Nous avons constaté que très peu de concepteurs et de conceptrices (à peu près aucun au cours des dernières années pour tout dire) déposent des demandes de bourse individuelle tant au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) qu’au Conseil des arts du Canda (CAC). Nous vous rappelons qu’en tant qu’artiste professionnel vous êtes admissibles aux différents programmes de subventions offerts tant par la CALQ que le CAC.

Nous vous incitons donc à prendre connaissance des différents programmes de bourse et à vous en prévaloir. Vous trouverez ci-après un relevé non exhaustif de ces programmes ainsi que les dates où les demandes doivent être déposées.

Si plusieurs d’entre vous le souhaitent nous pourrions tenter d’organiser une rencontre d’information avec les représentants des différents conseils au tout début de septembre.

Bonne lecture !

Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ)

Bourses de carrière
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/carriere.htm

Bourses de déplacement
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/deplacement.htm

Bourses de développement
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/theatre.htm#develop

Bourses de la relève
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/theatre.htm#releve

Studios et ateliers-résidences
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/studios_prog.htm

Calendrier des dates d'inscription e accès au programme de bourses pour les artistes et les écrivains 2012-2013
http://www.calq.gouv.qc.ca/artistes/dates.htm

Conseil des Arts du Canada (CAC)

Programme de Subventions aux artistes du théâtre : Subventions de création individuelles, subventions d’artistes en résidence, subventions de résidence d’écriture et subvention de perfectionnement professionnel
Dates de dépôt des demandes : 15 septembre et 15 avril
http://www.canadacouncil.ca/subventions/letheatre/ij127226422017656250.htm

Programme : Subventions de voyage aux artistes du théâtre
Date limite : En tout temps avant la date de départ
http://www.canadacouncil.ca/subventions/letheatre/qo127227282897968750.htm

Le répertoire électronique des membres de l’APASQ :
Avez-vous mis vos données à jour ?

Votre curriculum vitae s’est sûrement étoffé au cours de la dernière année ! Avez-vous mis à jour les informations qui vous concernent dans notre répertoire électronique ? Si vous ne l’avez pas fait, nous vous rappelons que vous pouvez les modifier en tout temps en utilisant le nom d’utilisateur et le mot de passe que nous vous avons envoyé en décembre 2009. Vous les avez oubliés ? Faites-le-nous savoir et nous vous les enverrons à nouveau.

Plusieurs d’entre vous n’ont pas encore mis à jour les informations qui les concernent dans notre base de données et déterminé les informations qu’ils désirent que nous communiquions au grand public. Pour cette raison, seul leur nom figure dans le répertoire électronique.

Alors un petit effort ! Mettez vos données à jour ! Si vous avez effacé le courriel dans lequel nous vous indiquions le nom d’utilisateur et le mot de passe mot de passe à utiliser pour accéder à votre dossier, faites-le-nous savoir. Nous vous le ferons parvenir à nouveau.

Personne à contacter : Michel Beauchemin (mbeauchemin@apasq.org)

 

L’équipe de l’APASQ
© APASQ 2013
Visitez le site Web de l’APASQ