DATES IMPORTANTES
Consultez le calendrier de l'APASQ

didascalie en ligne

La lettre d'information électronique de l'Association des professionnels des arts de la scène du Québec.

Vol.18, N°2 didascalies : indications relatives à la mise en scène que l'auteur intercale dans le dialogue écrit d'une pièce de théâtre ou d'un scénario de film, mais qui ne font pas partie de ce dialogue Décembre 2009

Les grands titres

Association des professionnels des arts de la scène du Québec (APASQ)
2310, rue Sainte-Catherine Est, bureau 201
Montréal (Québec) H2K 2J4

Tél. : (514) 523-4221
Téléc. : (514) 523-4418
Courriel général : info@apasq.org

Conseil d’administration de l’APASQ :

  • Raymond Marius Boucher, président
  • Alain Jenkins, vice-président
  • David Gaucher, trésorier
  • Claude Goyette, secrétaire
  • Claude Accolas,administrateur
  • Julie Deslauriers,administratrice
  • Élise Dubé,administratrice
  • Claudia Gendreau,administratrice
  • Anouk Looten,administratrice

Équipe permanente

  • Michel Beauchemin, directeur général
  • Viviane Morin, coordonnatrice des services aux membres et gestion des contrats
  • Katia Chénier
    Comptable
  • Line Nadeau, coordonnatrice au développement professionnel
  • John Bradley, conseiller en informatique

Équipe de production de didascalie en ligne

  • Michel Beauchemin
  • Raymond Marius Boucher
  • Élise Dubé
  • Claude Goyette
  • Alain Jenkins
  • Anouk Looten
  • Line Nadeau

Joyeux Noël et bonne année 2010…

… à tous nos membres, sympathisants et collaborateurs. Nous espérons que la nouvelle année vous apportera bonheur, santé et succès dans toutes vos entreprises !

Les bureaux de l’association seront fermés du lundi 21 décembre au lundi 4 janvier AM pour un repos bienvenu après une année 2009 bien remplie où l’APASQ célébrait ses vingt-cinq ans.

N’hésitez pas toutefois à nous joindre par courriel pendant cette période en cas d’urgence !

Venez fêter avec nous !

Bonjour conceptrices, concepteurs, et amis de l’APASQ

Il est toujours bon de débuter les vacances du temps des Fêtes en agréable compagnie. Joignez-vous aux membres du conseil d'administration et du comité de mobilisation de l'APASQ ainsi qu'à son DG pour souligner la fin de l'année 2009 autour d'un verre !

Quand : Le jeudi 17 décembre, 17 h
Où : Bar La Quincaillerie, 980, rue Rachel Est
(coin Boyer, en biais avec la caserne de pompiers et de policiers)

Débarquez à l'improviste ou mieux confirmez votre présence en contactant Viviane Morin.

Au plaisir de vous voir,

Raymond Marius Boucher, président

et le Comité de mobilisation...

Bobby Breton
Linda Brunelle
Julie Deslauriers
Claude Goyette
Mathieu Marcil

comme les cinq doigts de la main

Confirmation de présence :
vmorin@apasq.org

coordonnatrice aux services aux membres et à la gestion des contrats
(514) 523-42211 (877) 523-4221 (sans frais)

Le mot du président

Chères conceptrices,
Chers concepteurs,

Déjà la fin de 2009 !

Quel qualificatif peut-on donner à cette dernière année pour notre association? Troublante, merveilleuse, enivrante, exigeante ou encore palpitante, confrontante et essoufflante ? Tous ces qualificatifs s’appliquent.

Quoi qu’il en soit, nous pouvons déjà faire un bilan positif de cette année, celle du 25e anniversaire de l’APASQ, grâce en bonne partie au diagnostic organisationnel déposé le printemps dernier par la firme MCE Conseils, qui nous accompagne depuis dans une réflexion en profondeur sur le rôle de notre association et son mode de gestion. Déjà, de grands pas ont été faits et nous nous en portons bien mieux !

L’ajustement de la gouvernance, l’assainissement des finances, les communications avec les membres sont autant de points concrets qui confirment le bien-fondé de nos nombreuses actions et démontrent le dévouement du conseil d’administration. Je profite donc de l’occasion pour remercier ceux et celles qui en font partie ainsi que les membres des diverses comités actifs au sein de l’association et nos dévoués employés. Grand merci à tous !

L’année 2009 s’achève avec des dossiers plein les bras. Mentionnons entre autres notre présence au Comité L’Allier sur l’examen des lois sur le statut de l’artiste, la réouverture de plusieurs ententes collectives qui commande des consultations approfondies avec vous tous et la préparation de notre participation à la Quadriennale de Prague 2011. Et ce ne sont que quelques sujets qui nous attendent dans l’année qui vient.

Mais plus encore, il est nécessaire encore une fois de nous et de vous rappeler que votre association se penche sur vos conditions de travail et que sans vous, présents avec force et vigueur, il nous est difficile de bien vous entendre. C’est pourquoi, je vous demande de prendre du temps au cours de la prochaine année pour nous alimenter sur votre vécu comme personne conceptrice.

Notre plus grand défi sera de déterminer ce que vaut réellement notre travail. Une étude, que nous entendons faire avec le plus grand nombre possible d’entre vous, nous permettra de déterminer les nouveaux cachets minimums et de conclure le débat sur le rémunération des nouveaux domaines de conception par rapport aux secteurs déjà reconnus.

Si vous êtes du genre à faire des bilans et à prendre des résolutions pour la nouvelle année, il serait louable de prévoir un peu de temps pour nous aider à mieux s’occuper de vous et de vos intérêts!

Au plaisir de vous entendre et de vous croiser au cours des prochains mois !

Joyeux temps des fêtes !

Raymond Marius Boucher
[début]

Le nouveau répertoire électronique des membres de l’APASQ
est maintenant en ligne

Comme prévu, le nouveau répertoire électronique des membres de l’APASQ est maintenant en ligne. Il remplace le bottin sur support papier publié chaque année jusqu’à maintenant. Y figurent les noms et coordonnées des 210 de nos membres qui ont déjà mis à jour les informations qui les concernent dans notre base de données.

Grâce à des informations constamment à jour et à un moteur de recherche performant, ce nouveau répertoire permettra, aux personnes désireuses de retenir les services de concepteurs et de conceptrices, de dénicher facilement la perle rare.

Comme vous pourrez le constater, ce répertoire comporte divers espaces publicitaires encore disponibles. Si vous souhaitez vous y promouvoir ou connaissez des organismes qui pourraient être intéressés à le faire, contactez-nous !

Pour avoir accès au répertoire, cliquez sur le lien suivant : Répertoire en ligne

[début]

Programme de formation continue 2009-2010

Nous vous rappelons que trois activités de formation continue seront offertes par l’APASQ en janvier et février 2010, soit :
1. La négociation de contrats : Je déteste la confrontation, cela m’angoisse, pourquoi est-ce si difficile ?
2. Gestion de carrière artistique
3. Le concepteur et la gestion : FISCALITÉ

Il est encore temps de vous inscrire, mais pressez-vous !

Inscription : en priorité par courriel à l’adresse suivante, linenadeau.coordination@videotron.ca ou par téléphone au 514 509-6046.

1. La négociation de contrats : je déteste la confrontation, cela m’angoisse, pourquoi est-ce si difficile ?

Atelier offert à tous les professionnels des arts de la scène qui détestent négocier des contrats, qui veulent éviter la confrontation, qui n’en dorment pas la nuit, que les contrats angoissent, ou qui repoussent à plus tard la signature de leurs contrats parce qu’ils travaillent avec des amis et que par conséquent, ils ont confiance.

Air connu, n’est-ce pas ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. En tant que professionnels des arts de la scène, nous maîtrisons notre art, notre métier, sauf qu’au moment de signer un contrat, l’angoisse, l’inquiétude, le stress, la pression nous submerge. En d’autres termes, une impression de vulnérabilité s’immisce en nous. Pourquoi?

En tant que professionnels des arts de la scène, nous sommes des artistes, peu ou pas familiers avec les aspects juridiques et économiques du contrat que nous nous s’apprêtons à signer.

D’autre part, en plus de cette angoisse, de cette inquiétude, nous subissons une forme de pression de notre milieu environnant afin de signer à tout prix : on nous dit de faire confiance, de ne pas nous inquiéter, que le contrat n’est qu’une formalité, etc.
Aussi un air connu ?

Cette formation est pour vous : la culture du milieu des arts de la scène se vit avec un certain non-formalisme et une certaine nonchalance (être ‘cool’). Parallèlement, les budgets de création et de production sont de plus en plus réduits, les contrats sont rédigés en fonction des seuls besoins des producteurs, et la compétition entre artistes bien qu’insidieuse est néanmoins présente : « Si je ne signe pas, il en embauchera un autre » !
La négociation de contrats est donc de plus en plus importante pour les professionnels des arts de la scène.

Objectifs généraux

Au cours de la formation, voici ce qui sera à l’ordre du jour :
1. On examinera les pièges psychologiques et émotifs de la négociation de contrats, qui existent à toute étape d’une carrière, que l’on soit un professionnel émergent ou un professionnel chevronné et reconnu internationalement;
2. On y exposera les éléments constitutifs de la négociation comme étant un processus continuel de communication entre 2 ou plusieurs personnes. La formation apportera un éclairage positif sur le processus de négociation, par le biais de l’approche « dite d’Harvard », soit une méthode coopérative et raisonnée;
3. On déterminera quel type ou profil de négociateur nous sommes au moyen d’un exercice qui devra être complété avant le début de la formation;
4..On examinera comment inverser le rapport de force;
5. On examinera comment préparer une négociation, élément clé de l’atteinte de ses objectifs;
6. On y traitera de la réalité du milieu, des pratiques et des modèles d’affaires;
7. De plus, la formation aura recours à des méthodes pédagogiques privilégiant des exercices pratiques, à la portée de la réalité des professionnels des arts de la scène.

Si vous mettez en pratique les divers exercices vus durant la formation et entre les deux journées de formation, tant par la formatrice que par le matériel pédagogique remis durant la formation :
a) vous développerez des outils concrets, simples et non conflictuels pour gagner les points que vous demandez; et
b) vous augmenterez vos capacités de positionnement dans votre secteur.

Objectifs spécifiques

- Apprendre à connaître les limites inhérentes au processus de négociation ;
-Apprendre à devenir réaliste par rapport aux gains à obtenir par le processus de négociation ;
- Distinguer la nature et les conséquences du processus de négociation dans un contexte personnel (artiste vs producteur) eu égard à un contexte « syndical » (association d’artistes vs association de producteurs) ;
- Apprendre à identifier les enjeux d’une négociation ;
- Se sensibiliser aux erreurs et aux pièges du processus de négociation ;
- Choisir le comportement approprié pour atteindre ses objectifs de négociation.

Formatrice : Marie-Louise Donald, présidente d’Emergence Conseil, avocate et gestionnaire artistique, notamment au sein des équipes de création du Cirque du Soleil. Marie-Louise Donald a fondé en 2004 Émergence Conseil, une entreprise vouée au développement des affaires pour les artistes et concepteurs et la formation: droit d’auteur, négociation de contrats, analyse et résolution de problèmes liés à la création, au développement, à la diffusion, tant au Québec qu’à l’international.
Clientèle : Cette activité s’adresse à tous les concepteurs de décors, d’accessoires, de costumes, de marionnettes, les concepteurs sonores ou d’éclairage. La priorité sera accordée aux membres de l’APASQ.

Dates et durée : Les 18 et 25 janvier 2010 de 9h à 17h.
Lieu : Centre St-Pierre, 1212, rue Panet à Montréal, salle 202.
Coût : 30 $

Inscription : en priorité par courriel à l’adresse suivante : linenadeau.coordination@videotron.ca ou par téléphone au 514 509-6046.

Veuillez spécifier votre numéro de membre, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel. Veuillez aussi noter qu’un exercice sera transmis à chaque participant dans la semaine précédant le 1er jour de formation et devra être remis obligatoirement à la formatrice au début de la formation. Puis, des exercices pratiques devront être complétés pour remise au 2e jour de formation. Ces exercices sont obligatoires afin de participer à la formation.

Cette activité de formation continue est offerte grâce à un appui financier d’Emploi Québec et du Conseil québécois des ressources humaines en culture.

2. Gestion de carrière artistique

Axée sur la pratique et sur l’action, la formation en Gestion de carrière artistique constitue un lieu d’expérimentation, un incubateur de projets de nature artistique, associé à l’acquisition d’habiletés concrètes de gestion de sa vie professionnelle. Cette formation est offerte, depuis plus de 12 ans, aux travailleurs autonomes du secteur culturel. Elle s’adresse tout autant aux artistes d’expérience qu’à ceux qui débutent leur carrière.

Gestion de carrière artistique vous permettra de préciser votre parcours professionnel, d’acquérir des compétences de gestion vous conduisant à élaborer des outils concrets pour mettre en oeuvre votre projet artistique. La démarche de formation est centrée avant tout sur la personne : elle accorde une place privilégiée aux besoins et objectifs des participants. 
 
Vous serez donc amenés à vous fixer des objectifs et à élaborer un plan d’action concret qui permettant d’appliquer immédiatement les notions apprises.

L’élaboration du plan d’action s’enrichit également de l’intervention de plusieurs experts qui viennent partager leur expérience du secteur culturel (avocat, fiscaliste, artiste etc.).

Les objectifs généraux sont de :
- Faire le lien entre les objectifs personnels et professionnels– en cohérence avec les intérêts et aptitudes – et les réalités du marché.
- Développer des habiletés de gestion et de planification.
Acquérir une meilleure connaissance du marché dans lequel les artistes évoluent.
- Acquérir des notions reliées à la stratégie de mise en marché et à l’élaboration d’un plan de communication.
- Se familiariser avec les aspects administratifs, financiers et juridiques de la carrière.

Formateur : Claude Gillet - Gestionart

Claude Gillet œuvre dans le secteur culturel depuis plus de 25 ans. Comme guitariste auteur compositeur jusqu’en 1988, et comme adjoint de Blanche Morin dans la formation de gestion de carrière artistique depuis 1992. En 2002, il a participé en tant que chargé de projet et d’analyste à la réalisation de l’étude Le reflet de notre avenir, présentée par Mercadex International - au Conseil des ressources humaines du secteur culturel canadien. Il a effectué en 2003 un mandat d’adjoint à la recherche pour le projet des travailleurs âgés en culture (PPTAC : Emploi Québec, RQuODE, CQRHC, Communications Blanche Morin).

De 1992 a 2000 il a conçu et donné des formations en technologies de l’information pour des entreprises et des organismes (Académie québécoise du théâtre, Collège de Rosemont, Ministère de l’immigration et des relations avec les citoyens). Depuis 2001, il conçoit, coordonne et donne des formations de GESTION DE CARRIÈRE ARTISTIQUE pour l’Union des artistes, les conseils de la culture régionaux .

Claude Gillet a étudié la guitare et le saxophone au Collège de Ste-Foy. Il a complété ses études universitaires (niveau baccalauréat) à l’université Laval en cinéma et en sociologie. Il poursuit des études supérieures (DESS) en technologie de l’information et environnements d’apprentissage à la Télé-Université. Il poursuit sa pratique musicale par l’étude du luth et de la musique ancienne. Il a étudié avec le guitariste Robert Fripp de 1986 à 1990.

Clientèle : Cette formation s’adresse à tous les concepteurs de décors, d’accessoires, de costumes, de marionnettes, les concepteurs sonores ou d’éclairage. La priorité sera accordée aux membres de l’APASQ.

Dates et durée : Les 29-30-31 janvier, 19-20-21 février et les 26-27-28 mars 2010. Veuillez noter que les formations du vendredi sont de 19h à 22h et que les formations du samedi et du dimanche sont de 9h à 16h.
Lieu : Centre St-Pierre, 1212, rue Panet à Montréal, salle 105 (salle 106 pour le dernier week-end).
Coût : 90 $

Inscription : en priorité par courriel à l’adresse suivante : linenadeau.coordination@videotron.ca ou par téléphone au 514 509-6046.

Veuillez spécifier votre numéro de membre, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel.

Cette activité de formation continue est offerte grâce à un appui financier d’Emploi Québec et du Conseil québécois des ressources humaines en culture.

3. Le concepteur et la gestion : FISCALITÉ

Cet atelier, qui se veut convivial malgré le sujet, présente des façons de faire simples et pratiques pour que le professionnel des arts de la scène puisse bien gérer ses revenus et ses dépenses !

Contenu : La fiscalité pour les professionnels des arts de la scène est particulière en raison du statut de travailleur autonome, de la gestion des taxes (TPS et TVQ), des multiples sources de revenus, etc. Le formateur répondra à des questions comme celles-ci. : Quelles dépenses sont déductibles ? Quels revenus peuvent être considérés comme des droits d'auteurs au sens de l'exemption provinciale ? À partir de quel seuil de revenus faut-il s'incorporer ou s'inscrire aux fichiers de taxes ? Peut-on être salarié et travailleur autonome ? Qu'arrive t-il si un travailleur autonome déclare des pertes ? Etc.

Toutes ces notions seront présentées en regard du métier de concepteur et de sa pratique spécifique. La formation veut répondre aux questions que le professionnel des arts de la scène, souvent désespéré, se pose quand arrive le printemps... et le temps des impôts !

Formateurs :
- Raymond Villeneuve, bachelier en droit, auteur dramatique et producteur de théâtre. Raymond Villeneuve est également directeur général de l’organisme communautaire du Regroupement pour la Paternité.
- Yves Messier, comptable agréé, spécialiste de la fiscalité des artistes.

Clientèle : La formation s’adresse aux professionnels des arts de la scène. La priorité sera accordée aux membres de l’APASQ.

Date et durée : Le 6 février 2009 de 9h à 17h
Lieu : Centre St-Pierre, 1212 rue Panet, salle 202
Coût : 20 $

Inscription : en priorité par courriel à l’adresse suivante : linenadeau.coordination@videotron.ca ou par téléphone au 514 509-6046

Veuillez spécifier votre numéro de membre, votre numéro de téléphone et votre adresse courriel.

Cette activité de formation continue est offerte grâce à un appui financier d’Emploi Québec et du Conseil québécois des ressources humaines en culture.

[début]

Petit billet d’humeur

Deuxième histoire

On repart sous un autre nom…

Hier soir, j’ai eu l’idée du siècle en écoutant les nouvelles à la télévision. Je regardais notre frisé national se confondre en excuses tordues et en explications douteuses cousues de fil blanc, et je me suis dit : « On repart l’association sous un autre nom : L’ASSOCIATION DES POSEURS D’ASPHALTE SOLIDAIRES DU QUÉBEC. »

Avec un nom semblable, je suis certain qu’il serait facile d’aller chercher un 25 %, même un 30 % d’augmentation de nos cachets juste en dépassements de coûts. Un exemple : la pièce de théâtre devait durer quatre-vingt-cinq minutes (85), mais elle en dure cent cinq (105). On charge !… Le décor devait être de 32 pieds de largeur, mais il en fait 35. On charge !... Il devait y avoir environ 25 « cues » d’éclairage, mais il y en a 40. On charge !

Il est devenu évident pour moi que, depuis des années, nous nous trompons sur la façon de faire augmenter nos cachets. Et de plus, quand les fonctionnaires du gouvernement vont en appel d’offres, ils rajoutent 15 % à l’évaluation du projet, juste au cas où. Donc à la prochaine assemblée générale, je suggère que nous adoptions cette façon de faire. Le montant du contrat plus 15 % au cas où surviendraient des dépassements de coûts de 25 à 30 %. Ça devrait faire un gain substantiel.

Non mais sans blagues, c’est à mourir de rire… aux larmes ! C’est consternant de voir le gouvernement flamber le fric à pleines brouettes, alors que le budget pour la culture augmente au compte-gouttes.

D.B.85

[début]

L’équipe de l’APASQ
© APASQ 2009
Visitez le site Web de l’APASQ

Numéros précédents

Vol. 18 N° 1, octobre 2009
Vol. 17 N° 2, juin 2007
Vol. 17 N° 1, février 2007
Vol. 16 N° 5, décembre 2006
Vol. 16 N° 4, septembre 2006
Vol. 16 N° 3, mai 2006
Vol. 16 N° 2, avril 2006
Vol. 16 N° 1, janvier 2006
Vol. 15 N° 4, décembre 2005
Vol. 15 N° 3, octobre 2005
Vol. 15 N° 2, juin 2005
Vol. 15 N° 1, juin 2005
Vol. 14 N° 3, automne 2004
Vol. 14 N° 2, été 2004
Vol. 14 N° 1, printemps 2004
Vol. 13 N° 2, automne 2003
Vol. 13 N° 1, printemps 2003
Vol. 11 N° 1, mars 2001


L’APASQ bénéficie de l’aide financière
du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ),
d’Emploi-Québec
et du Conseil québécois des ressources humaines en culture (CQRHC)