APASQ Coordonnes Bottin des membres Forum
Portrait de l'APASQ
Services
Formation continue
Adhsion
Ententes collectives
Coffre  outils
Bulletin didascalies
Catalogues d'expostions
Liens

L’Association des professionnels des arts de la scène du Québec (APASQ) organise, à intervalles réguliers, diverses activités de formation pour les artistes qu'elle représente, membres ou non de l'association. Ces activités sont offertes grâce à un appui financier d’Emploi-Québec et de Compétence Culture, comité sectoriel de main-d’œuvre en culture http://competenceculture.ca/ .

Voici un aperçu des ateliers, stages et cours à venir et offerts jusqu'à maintenant.

2015-
2016

Activités prévues à Montréal

«Console d’éclairages Martin M1»

journée supplémentaire : mercredi 9 mars

Formateur : Pierre Roy
Durée : 7 heures
Date : 9 mars 2016
Lieu : Solotech, Montréal
Coût : 50 $
Nombre de places disponibles : 8

Description :        
En théorie, la programmation des plans d’éclairages dans les consoles d’éclairages et la manipulation de ces appareils n’entrent pas dans les attributions du concepteur d’éclairages dont le rôle est essentiellement de concevoir le plan des éclairages demandé par le metteur en scène. En effet, ces tâches doivent normalement être exécutées par un technicien spécialisé. Toutefois dans la pratique, il arrive souvent que, pour une raison ou une autre, le concepteur doive programmer lui-même la console d’éclairages utilisée et/ou la manipuler. Il est donc nécessaire qu’il maîtrise le fonctionnement de cet instrument de travail dont les modèles varient fréquemment dans le temps et d’un lieu de diffusion ou de production à l’autre.

Le but principal de cette formation est de développer des compétences adaptées à la spécialité des éclairagistes. L’acquisition de ces compétences leur permettra de s’adapter aux conditions qui prévalent dans leur milieu de travail où la technologie est en constante évolution. Ce cours est conçu pour les utilisateurs de tous les niveaux afin d’approfondir les notions de base ainsi que d’obtenir les connaissances requises pour manipuler avec aisance les pupitres d’éclairage de la console Martin M1. Les outils de visualisation 3D permettront de mettre en œuvre les connaissances acquises et de programmer les projets virtuellement.

Objectif général :

  • Former les candidats à la programmation sur pupitre Martin M1, leur permettre d’aborder la console de manière complète et leur fournir les bases de la programmation requises en milieu professionnel.

Résultats visés :

  • Découvrir les fonctions de base de la console
  • Organiser le pupitre d’éclairages de manière professionnelle
  • Programmer des tableaux de lumières et des effets            automatisés
  • mettre en place un show lumières, (liste de mémoires, « presets ») en utilisant l’ensemble des outils de programmation disponibles de la console Martin M1 ;
  • maîtriser la console, tant avec les fonctions de base (patch, mémoires, « presets ») qu’avec les fonctions plus complexes (séquences, links, macro, « timecode ») ;
  • opérer des spectacles avec la console Martin M1

EXPERTISE : Né à Sherbrooke en 1964, Pierre Roy a une formation de cuisinier professionnel et y a travaillé pendant 4 ans avant de se lancer dans le monde de la tournée (des bars) avec des bands de cover (de 1984 à 1992). En 1992, il quitte le monde des tournées de bar pour se lancer dans le beau monde du showbiz professionnel. Il déménage à Montréal à la fin de 1992, rencontre des gens de Solotech, travaille pour eux, pour la production Bambou (Spectrum de Mtl).  En 1995, il commence à faire la tournée avec Éric Lapointe  de 1995 à 2002, en tant qu’éclairagiste-concepteur, mais aussi en tant que directeur technique, directeur de tournée et, pour les derniers 6 mois, directeur de production. Mentionnons également sa collaboration fréquente avec France D’Amour en tant qu’éclairagiste-concepteur. Depuis 1995, il a travaillé sur plusieurs spectacles qui ont été réalisés avec des consoles analogiques, telles que Compulite (toutes les séries), Grand MA1 (toutes les séries) et à partir de 2010, tous ses spectacles sont conçus avec la console M1, (Show Harley, show Grand Soir F1… ) Il est formateur de console M-One pour Martin Canada depuis 2011.


Création et fabrication d’un masque de théâtre en cuir

Dates : Débute le 11 mars 2016
Durée : 40 heures en mars 2016

Lieu : Atelier de Marie Muyard, 5445 De Gaspé, Montréal
Coût : 120 $
Nombre de places disponibles : 8

Présentation : Le but principal de cette formation est le développement des compétences complémentaires pour les concepteurs des arts de la scène. La fabrication de masques n’est pas une technique qui s’acquiert lors de la formation initiale. Cet atout permettra à cette clientèle d’élargir leurs opportunités contractuelles, entre autres au sein de l’industrie québécoise florissante du cirque,  et de participer au développement de cette technique traditionnelle italienne qui s’exerce principalement en Europe. L’acquisition de ces compétences permettra aux concepteurs des arts de la scène, de projeter une image plus étoffée de professionnalisme dans leur milieu de travail.

Les techniques de fabrication des masques sont multiples, mais c’est l’art du masque en cuir que nous proposons de transmettre pendant cette formation, notamment parce que cette technique du masque de cuir offre des qualités plastiques, esthétiques et surtout de confort ce qui, dans ce dernier cas, est loin d’être négligeable pour les comédiens qui les feront vivre.

Méthodologie :  Les participants recevront la proposition de se mettre dans la peau d’un facteur de masques professionnel qui doit rencontrer la commande d’un metteur en scène pour une production.
La formatrice proposera une pièce de théâtre ou un récit (que les participants auront préalablement lu) avec une histoire proposant une palette de personnages riches et caractérisés. Par la suite, le groupe choisira le style - la « famille » - de masques à réaliser en cohérence avec le propos de l’histoire choisie : demi-masques, masques entiers, masques réalistes, grotesques, stylisés, etc. Après quoi chaque participant choisira un personnage du récit pour en réaliser le masque.
En portant leur propre masque, les participants pourront vérifier, à la fin de l'atelier, son caractère vivant et sa cohérence par rapport à l'identité du personnage choisi. Ils pourront aussi découvrir les exigences d'un masque de théâtre, à savoir sa portabilité, son confort, l'importance du regard et de l'éclairage nécessaire à sa lisibilité à distance.

Les objectifs et résultats visés :

  • apprendre à mouler le visage d’un comédien ;
  • développer les techniques du modelage en terre, et comprendre la morphologie d'un visage ;
  • explorer comment transposer dans la terre le caractère, la personnalité et le mystère du personnage choisi selon des traits, des lignes-forces et une physionomie expressive ;
  • fabriquer des moules en plâtre (négatifs, puis positifs) ;
  • mouler le cuir et réaliser le masque ;
  • effectuer la patine, le maquillage et la finition du masque.

Formatrice : Marie Muyard, facteure de masques depuis 30 ans, est franco-canadienne et partage ses activités professionnelles entre le Québec et la France. Son aventure de sculpteure et de facteure de masques l’a amenée à s'initier aux différentes traditions de masques : Commedia dell’arte, Théâtre Nô japonais, Opéra de Péquin, Bali ou le Carnaval de Bâle. Mais  la recherche reste son fil rouge dans sa démarche artistique : chaque projet théâtral est l'occasion d'inventer et de créer une famille de masques spécifiques et uniques, selon ses critères esthétiques, poétiques et artistiques propres. C'est cette démarche créatrice qui est au cœur des activités de formation qu’elle offre.

Clientèle : La formation s’adresse à toutes les personnes conceptrices d’éclairages, de décors ou d’accessoires. La priorité sera accordée aux membres de l’APASQ. Les formations de l’APASQ s’adressent aux travailleurs autonomes et, dans la majorité des cas aux entreprises non assujetties à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre. De façon exceptionnelle, certains participants ont un employeur assujetti à cette dite loi.


«Parrainage de jeunes concepteurs et conceptrices des arts de la scène»

Durée : 30 heures de Novembre 2015 à mars 2016
Date limite pour soumettre votre dossier de candidature : 15 octobre 2015
Coût : 100 $
Nombre de places disponibles : Un seul dossier sera retenu, en fonction de sa pertinence et clarté.

Description :     Le but du programme de parrainage-mentorat est de permettre à des personnes conceptrices ayant quatre années ou moins d’expérience dans le milieu professionnel de s’appuyer sur des praticiens ou praticiennes expérimentés qui sauront les initier et les guider dans les diverses étapes qu’impliquent un projet de conception : rencontre et négociation avec le producteur du spectacle, rencontre avec le metteur en scène, appropriation du texte ou du projet de spectacle, évaluation des budgets, remise des premières esquisses, élaboration du projet final, travail en salle, supervision de la réalisation de la conception, etc.

Les projets présentés pourront porter sur l’un des cinq domaines de conception suivants : décors, costumes, accessoires, éclairages ou environnements sonores.

Ils pourront revêtir l’une des deux formes suivantes.

  1. Être accompagné(e) par une personne conceptrice expérimentée tout au long de la réalisation d’un projet de conception pour lequel le « parrainé » aura préalablement reçu une commande d’un producteur.
  2. Accompagner une personne conceptrice expérimentée tout au long de la réalisation d’un projet de conception dans lequel celle-ci est impliquée. Dans le cadre de ce projet, le « parrainé » devra élaborer son propre projet de conception qu’il sera amené à comparer à celui élaboré par son parrain.

OBJECTIFS ET RÉSULTATS VISÉS

  • Permettre à  une  personne conceptrice en début de carrière d’apprendre à planifier et à réaliser un projet de conception.
  • La familiariser avec les diverses étapes que cela implique.
  • La  mettre en contact avec les divers intervenants auxquels ils doivent avoir recours pour mener à bon port un projet de conception.
  • L’ initier à l’art difficile de la négociation avec les producteurs, fournisseurs et autres intervenants avec lesquels ils auront à traiter.

Nous prévoyons que les activités de parrainage s'échelonneront du mois de novembre 2015 au mois de mars 2016. Dans ce type de projet de formation, il est impossible de déterminer à l'avance les dates exactes des rencontres. L’horaire dépendra évidemment du calendrier de production du projet de conception faisant l’objet du parrainage. Un suivi sera cependant assuré par l’APASQ. Le choix des personnes conceptrices, des parrains et leur jumelage se fera en fonction des différents projets soumis.
Parrains et concepteurs débutants se rencontreront généralement de cinq à huit fois selon l’ampleur du projet de conception. Chaque projet devrait comporter une bonne trentaine d’heures de travail. Le concepteur ou la conceptrice d'expérience aura évidemment, entre chaque rencontre, à prendre connaissance des propositions (dessins, maquettes, etc.) qui lui seront présentées. En aucun cas, le parrain n’aura la tâche de réaliser la conception à la place du jeune concepteur ou conceptrice. Le travail du parrain se fera dans l'optique de pousser le jeune concepteur ou conceptrice au bout de sa démarche de conception.

Un candidat sera choisi parmi tous les demandeurs qualifiés , contactez Julie-Andrée Rostan/Groupe des 5, coordonnatrice au développement professionnel en culture. Téléphone : 514-750-6967 Cellulaire : 438-395-5323 Courriel : jarostan@videotron.ca


« QLab3 : un logiciel pour la mise en scène de vos textes »

Formateur : Éric Forget
Durée: 14 heures de formation réparties sur deux jours + 1 heure de tutorat
Dates : 13 et 14 février 2016
Lieu : Centre de formation continue du Collège Maisonneuve, 2030 Blvd. Pie‐IX, bureau 430
Coût : 80 $ pour deux jours de formation (une valeur de 532 $)
Nombre de places disponibles: 12 (places limitées)

Description : L’écriture dramatique se diversifie. Elle n’est plus toujours en amont des projets. Certaines pratiques l’intègrent aux autres langages de la scène à divers moments du processus. La connaissance des outils disponibles tant pour la création que pour la diffusion de ces autres langages scénographiques comme le son, l’éclairage et la vidéo peut maximiser et simplifier la collaboration entre les divers créateurs.

QLab est un logiciel multimédia qui permet de créer, réaliser et/ou de diffuser des effets des principaux langages scéniques de qualité professionnelle pour tous types de représentations artistiques. Simple d’utilisation, il met à disposition des utilisateurs une interface intuitive. C’est un outil indispensable pour tous ceux qui concoivent et réalisent les spectacles. Cette formation permettra aux auteurs de mener leur projets de production avec plus d’efficacité, en moins de temps même avec des ressources humaines et financières limitées.

OBJECTIFS ET RÉSULTATS VISÉS

  • se familiariser avec l’ensemble des possibilités du logiciel ;
  • d’explorer en profondeur des fonctionnalités les plus utilisées ;
  • d’expérimenter une régie basée sur des exemples concrets ;
  • d’apprivoiser les bonnes pratiques de programmation et de gestion des médias.
  • configurer un système Mac OS X en vue d’utiliser QLab ;
  • installer et configurer QLab de manière optimale ;
  • comprendre la logique de programmation propre à QLab ;
  • programmer les marqueurs (cues) les plus courants ;
  • effectuer les réglages de routage audio et de mapping vidéo (incluant « edge‐blending » et les masques) ;
  • exécuter des séquences d’automation de base.

Expertise : Éric Forget

C'est par la formation d'une troupe de théâtre en 1980, Le Théâtre De La Rue‐L, que s’amorce le parcours artistique d’Éric Forget. C'est là, avec quelques amis réunis autour de ce projet de troupe de théâtre que commence sa formation d'autodidacte et où il fait ses premières expériences. Création collective, Commedia dell'arte, mime Decroux, atelier en tous genres (antigymanistique, sérigraphie pour faire les affiches, et même de construction pour fabriquer nos décors). Il est d'abord et avant tout un acteur. Mais ce parcours, de par son intérêt pour le mouvement, déviera vers la danse le temps d'une première formation lors de ses études collégiales. C'est pendant ses études en danse qu’il construisit son premier studio de son afin de créer les bandes‐son de spectacles d'un nouveau projet de troupe de théâtre Le Groupe Ê Skêne. Suivra un retour à Montréal et desétudes au département de théâtre de l'UQAM en jeu. Le son prenant de plus en plus de place dans son travail, il commence à faire des bandes‐son pour des spectacles autres que ses propres créations. Depui, il a joué dans plus d'une trentaine de spectacles en qualité d'interprète et plus de soixante‐dix spectacles en qualité de concepteur sonore et de compositeur. Aujourd'hui, son travail à titre de concepteur sonore et de compositeur représente approximativement les deux tiers de l'ensemble de ses activités artistiques.


«Système centralisateur de show control MEDIALON»

Formateur : Danic St-Onge
Durée : 21 heures réparties sur 3 jours
Date : ANNULÉE
Lieu : Solotech, Montréal
Coût : 100 $
Nombre de places disponibles : 6

Description :     Le but principal de cette formation est de développer des compétences adaptées à la spécialité des éclairagistes et des concepteurs d’environnements sonores. L’acquisition de ces compétences leurs permettront de demeurer concurrentiels, de projeter une image de professionnalisme dans leur milieu de travail où la technologie des logiciels de création est en constante évolution. Avec son interface utilisateur conviviale et puissante, basée sur les technologies web, ses nombreux modules de contrôle d'équipements audiovisuels, les solutions Medialon permettent de créer rapidement des applications de Show Control simples ou complexes, pour les musées, les parcs à thème, le spectacle vivant ou les showrooms d'entreprise pour n'en citer que quelques-uns. Cette gamme de Show Controler tout-en-un série intégré est équipée de toutes les interfaces nécessaires pour contrôler et synchroniser un spectacle, consoles d'éclairage ou audio, projecteurs, serveurs vidéo, processeurs de son, effets spéciaux et bien plus encore ! Ultimement, ce logiciel permettra de libérer le concepteur des contraintes habituelles de préparation du spectacle, permettant d’expérimenter au bureau ou à domicile des effets impossibles à vérifier pour des raisons de coût ou de temps.

Objectif général : Assimiler les connaissances théoriques du fonctionnement des protocoles réseaux pour une application en Show Control.

Objectifs et résultats visés :

  • Acquérir les bases de fonctionnement d'un système Show Control.
  • Maîtriser les outils de synchronisation Medialon Control System.
  • Comprendre la programmation et l'édition d’une Timeline.
  • Construire une interface utilisateur accessible depuis un navigateur web.
  • Intégrer une automatisation de l’application et déclenchement des tâches.
  • Création de driver et pilotage de diverses machines.
  • Sélectionner le matériel réseau en fonction du besoin de synchronisation du show Control.
  • Créer un WebPanel et une interface de supervision.
  • Mettre en place une automatisation en Show Control pour une application scénique, événementielle et architecturale.

Contenu :

  • Présentation de l’architecture des logiciels de Medialon Control System
  • Installation des outils de Medialon Control System sur PC
  • Prise en main de l’interface de programmation et des différents modes d’utilisation
  • Création, test et pilotage des machines
  • Programmation d’un premier spectacle et édition d’une timeline
  • Création d’un WebPanel
  • Réalisation d’une interface de commande pour un lecteur media
  • Automatisation del’application et déclenchement des taches
  • Création de driver Medalion Low Level Communicator
  • Mise en pratique d’une autonomisation en Show Control d’un spectacle

Activités prévues à Québec

«Les contrats et l’amélioration des conditions économiques des créateurs par la négociation individuelle – 2»

Formatrice : Marie-Louise Donald
Durée : 14 heures
Date : REPORTÉE rentrée 2016-17
Lieu : Maison de la littérature | L’Institut Canadien de Québec, 40 Saint-Stanislas, Québec
Coût : 50 $
Nombre de places disponibles : 12

ATTENTION ! Les participants habitant à plus de 50 km du lieu de formation pourront se faire rembourser les frais de transport et de séjour. Informez-vous lors de votre inscription.

Description : Cet atelier est en quelque sorte la poursuite de la réflexion mise en place lors d’une formation donnée en octobre 2014 à Québec également. En effet, maintenant que le comment et le pourquoi du processus de communication avait été assimilé par les participants, le besoin d’un coffre à outils a été vivement souligné. Bien que cette formation ciblera et priorisera les l’inscription des participants ayant suivi le premier atelier, ce n’est toutefois pas un pré requis.

Cette formation entend donc poursuivre l’implantation des réflexes de communication posée antérieurement par le biais d’exercices qui vont décortiquer plus avant la mécanique de la négociation par notamment l’identification de profils types de négociateurs et de personnalités qualifiées de plus difficiles. Puis, nous examinerons les divers comportements face aux difficultés engendrées par la négociation par une analyse de ces comportements, suivis de l’élaboration des options possibles de résolution non conflictuelle, tels que la reformation, le recadrage et le reflet.

Le secteur artistique foisonne de personnalités dites difficiles qui peuvent être souvent liées à la qualité artistique, telles le paranoïaque, l’antisocial, la personnalité limite, le narcissique et l’obsessif compulsif. Il y aura des exercices de mises en situation pour chacune de ces personnalités ou un mélange de ces profils afin de mettre en pratique un coffre à outils permettant d’identifier dans les grandes lignes le profil en question, leur mode de communication propre à eux et leur motivation profonde. 

Objectif général :   Cette activité permettra aux participants d’améliorer leur capacité de gestion, de hausser leur estime de soi face au processus de promotion de soi (la ‘vente’, ce que tout artiste abhorre profondément) et, idéalement, contribuer à améliorer leurs conditions socio-économiques. Cette activité formative mettra de l’avant une approche pragmatique, coopérative et non conflictuelle afin de contribuer à faciliter les relations artistes/producteurs.

Contenu :

  • Le droit des artistes de négocier leurs conditions de travail
  • Les caractéristiques et les particularités du marché des arts de la scène (modèle d’affaires)
  • Les caractéristiques des concepteurs des arts de la scène
  • Le développement du rapport aux autres (ceux qui regardent l’art comme un commerce)
  • La négociation : mythes et perceptions
  • Apprendre à formuler ses attentes tout en les réduisant pour des résultats maximaux
  • La préparation d’une négociation
  • Pourquoi et comment déterminer ses objectifs
  • Les types de négociateur
  • Quel type de négociateur je suis
  • Le rapport de force : mythes et réalités
  • Faut-il inverser le rapport de force et comment ?
EXPERTISE : Marie-Louise Donald, conseillère juridique,  notamment au sein des équipes de création du Cirque du Soleil, a fondé en 2004 ÉMERGENCE CONSEIL, un cabinet boutique voué au développement des affaires et des éléments juridiques présents dans tous les secteurs de l’économie créative : droit d’auteur, négociation de contrats, analyse et résolution de problèmes liés à la création, au développement, à la diffusion, tant au Québec qu’à l’international. Parmi ses réalisations, Marie-Louise a agi à titre de conseillère juridique accréditée de la Société du 400e anniversaire de la Ville de Québec, notamment en lien avec le développement et le financement de la production du Moulin à images de Robert Lepage et Ex Machina.


«L’ABC du costumier : couture, réparations et entretien»

Formateurs : Sébastien Dionne, Isabelle Roger et Marie Laflamme
Durée : 14 heures réparties sur 2 jours
Date : 19 et 20 septembre 2015
Lieu : Ateliers Par Apparat, à Québec
Coût : 100 $
Nombre de places disponibles : 8

ATTENTION ! Les participants habitant à plus de 50 km du lieu de formation pourront se faire rembourser les frais de transport et de séjour. Informez-vous lors de votre inscription.

Description : Il s’agit d’un atelier pratique qui comporte deux (2) journées de sept (7) heures pour une durée totale de quatorze (14) heures. La formation aura lieu dans les ateliers de Par Apparat confection créative (atelier de confection spécialisé en uniforme sur mesure et costume de scène) et du concepteur de costumes de Sébastien Dionne. Pour donner cet atelier, Sébastien Dionne sera assisté par des couturières expérimentées de Par Apparat confection créative, Marie Laflamme et Isabelle Roger. Cet atelier pratique est axé sur certaines problématiques reliées allant d’ajustements aux vêtements et costumes de scène jusqu’au choix des matériaux et à la confection sommaire de ceux-ci. Aucune école de scénographie, de couture ou de mode n’offre ce type d’atelier pratique adapté au domaine de la scène et aux caractéristiques spécifiques de spectacle.

Objectif : Après avoir suivi cet atelier, les participants auront des outils efficaces pour prévenir les fréquents problèmes reliés aux tailles de vêtement et aux prises de mesure. Ils apprendront les trucs et les techniques de couture nécessaires pour faire des modifications de dernière minute sur place (les plateaux de tournage, les coulisses). Ils apprendront à réagir devant des urgences avec aplomb. Les notions de base acquises viendront s’ajouter à leurs compétences et leurs connaissances de débutants ou de travailleurs expérimentés afin de leur permettre de mener à terme une conception de costumes avec plus grande autonomie.

Lors de cette formation, le participant aura l’occasion :

  • d’acquérir les connaissances nécessaires pour réaliser des ajustements de dernière minute ;
  • de faire des ajustements sans altérer le vêtement ;
  • de modifier un vêtement, une emmanchure, une encolure ;
  • de poser les différentes fermetures éclair ;
  • de connaître les différents points de couture à la main et leur utilité ;
  • de comprendre le comment et le pourquoi de la prise des mesures et comment appliquer ces mesures ;
  • d’identifier les différences entre les grandeurs commerciales (américaine, européenne et autres) ;
  • de faire l’entretien et la réparation d’un vêtement (nettoyage, lavage, séchage, repassage et détachants) ;
  • de faire fonctionner différentes machines à coudre, sur-jeteuse, fer à repasser.

EXPERTISE : Diplômé en scénographie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2007, Sébastien Dionne œuvre principalement en conception de costumes. Il a participé depuis à de nombreuses productions théâtrales et événementielles sur différentes scènes du Québec et avec différentes compagnies et metteurs en scène de renom dont Robert Lepage. Sa passion et sa curiosité pour la mode et le costume l’amènent rapidement à parfaire ses notions de confection afin de mieux comprendre son art et d’affiner ses connaissances en coupe pour une plus grande liberté de création. Marie Laflamme et Isabelle Roger, toutes deux diplômées en design de mode du Campus Notre-Dame-de-Foy respectivement en 2001 et en 1995, rejoignent rapidement les rangs de la compagnie Par Apparat fondée par Line Bussières en 1986. Au fil des années, elles participent à plus d’une centaine de productions théâtrales, cinématographiques et circassiennes, sans compter la confection d’uniformes et de vêtements sur mesure. Après plusieurs années de loyaux services et une expérience indéniable, Marie et Isabelle prennent la relève de Line Bussières et deviennent propriétaires de l’atelier Par Apparat confection créative en 2010. Leur travail reste à ce jour incontesté et rayonne sur la scène de Québec.


 

Nos activités de formation continue sont rendues possibles grâce à la participation financière d’Emploi Québec et de Compétence « Culture »
2014 -
2015

Activités prévues à Montréal

Logicel SketchUp niveau avancé
Automne 2014 : 3, 10 et 17 octobre 2014, de 9 h à 17 h.
Hiver 2015 : Les vendredis 13, 20 et 27 mars
Durée : 21 heures
Formateur : Mario Chabot

Atelier de création de maquillages de scène
Dates : Les samedi et dimanche 14 et 15 mars 2015
Durée : Atelier de 14 heures donné sur une fin de semaine (samedi et dimanche)
Formateur : Mme Vanessa Cadrin

Le concepteur et la gestion : La fiscalité
Dates : Le samedi 7 février 2015
Durée : Formation de 7 heures
Formateurs : Raymond Villeneuve et Chantal Shedleur

Les contrats et l’amélioration des conditions économiques des créateurs par la négociation individuelle
Dates : 7 et 8 mars 2015
Durée : Formation de 14 heures
Formatrice : Marie-Louise Donald

Activités prévues à Québec

Les contrats et l’amélioration des conditions économiques des créateurs par la négociation individuelle
Dates : 18 et 19 octobre 2014
Durée : 14 heures
Formatrice : Marie-Louise Donald

À ne pas manquer !

L’Association québécoise des marionnettistes (AQM) offre chaque année un ensemble d’activités de formation susceptibles de vous intéresser.

Pour en savoir plus : http://www.aqm.ca/fr/formations/a-venir

2013 -
2014

Activités prévues à Montréal

Logicel SketchUp
AUTOMNE : Les vendredis 29 novembre, 6 et 13 décembre 2013
HIVER : Les vendredis 31 janvier, 7 et 14 février 2014
Nombre de places : 20 (deux groupes de 10)
Durée : 21 heures
Formateur : Mario Chabot

Vectorwoks intermédiaire avec projet imposé
Dates : Les 21, 22et 23 février 2014 et les 7et 8 mars 2014
Nombre de places : 10
Durée : 24 heures sur deux weekends
Formateur : Luc Prairie

Activités prévues à Québec

Atelier de création de maquillages de scène
Dates :    Les samedi et dimanche; 14 et 15 septembre 2013
Nombre de places : 12
Durée : 14 heures
Formatrice : Vanessa Cadrin

Vectorwoks intermédiaire avec projet imposé
Dates : Les 15, 16 et 17 novembre 2013 et le 30 novembre et le 1er décembre 2013
Nombre de places : 10
Durée : 27 heures
Formateur : Bernard White

2012 -
2013

Logiciel d’éclairages WISYWIG
Session d’automne : les mardi 16 et mercredi 17 octobre 2012, de 9 h à 17 h
Session d’hiver : les mardi 19 et mercredi 20 février 2013, de 9 h à 17 h
Maximum de 6 participants
Formateur : Simon Gauthier

Console d’éclairages GrandMA2 - Intermédiaire
Session d’automne : les mardi et mercredi 27 et 28 novembre 2012, de 9 h à 17 h Maximum de 6 participants
Session d’hiver : les mardi 12 et mercredi 13 mars 2013, de 9 h à 17 h
Maximum de 6 participants
Formateur : Stéphane Lecavalier

Activités de formation organisées conjointement par
l’APASQ, l’AQAD, la SARTEC, la SPACQ et l’UNEQ

La boîte à outils du travailleur autonome : Fiscalité
Session 1 : Le samedi 1er décembre 2012, de 9 h à 17 h
Session 2 : Le samedi 26 janvier 2013, de 9 h à 17 h
Maximum de 3 participants par association
Formateurs : Raymond Villeneuve et Yves Messier

Le nouveau marketing des arts
L’Internet et les avantages d’une promotion à faibles coûts
Groupe pour les débutants du Web 2.0

Le samedi 10 novembre 2012, de 9 h à 17 h
Formatrice : Martine Groulx

Le nouveau marketing des arts
L’Internet et les avantages d’une promotion à faibles coûts
Groupe pour les initiés du Web 2.0

Le samedi 8 décembre 2012, de 9 h à 17 h
Formatrice : Martine Groulx

Formations offertes à Québec

Le nouveau marketing des arts
L’Internet et les avantages d’une promotion à faibles coûts
Groupe pour les débutants du Web 2.0

Le vendredi 8 mars 2013, de 9 h à 17 h
Formatrice : Martine Groulx

Comment créer et gérer son blogue
Le vendredi 22 février 2013, de 9 h à 17 h
Formatrice : Élise Desaulniers


2011 -
2012

Parrainage de jeunes concepteurs et conceptrices
d’octobre 2011 à mars 2012
Formateur : Anouk Looten

Confections de parures de tête et de chapeaux pour les spectacles de cirque
Les 21 et 28 janvier, les 4. 11, 18 et 25 février
ainsi que le 3 mars, de 9 h à 17 h
Formateur : Lucie Grégoire

SketchUp (Groupe avancé)
Les 5, 19 et 26 mars 2012, de 10 h à 17 h
Formateur : Mario Chabot

Textile : Colorants acides – application directe et impression au cadre

Les 10 et 11 mars 2012, de 9 h à 17 h
Formatrices : Élisabeth Savard

Formation offerte à Québec

Vectorworks intermédiaire avec projet imposé
Dates et durée : Les 18 et 25 novembre de 12 h à 17 h ainsi que les 19, 20 et 26-27 novembre de 10 h à 16 h
Formateur : Bernard White .

Activités offertes aux marionnettistes par l'AQM


Stage d’éclairage électronique
du 23 au 27 janvier 2012 de 9h30 à 16h30
dirigé par Christophe Garoscio

Les fondamentaux de la marionnette :
les principes de la manipulation

Le 10 février 2012 et du 13 au 17 février 2012 de 9h30 à 16h30
stage dirigé par Graham Soul

2010 -
2011
Logiciel Vectorworks VERSION 2009
Les 15, 16, 29 et 30 octobre 2010, de 9 h à 16 h
Formateur : Bernard White

Atelier de chapellerie
Les 4 et 5 décembre 2010 de 9 h à 17 h
Formatrices : Lucie Grégoire

Logiciel Sketch Up
Les 17, 24 et 31 janvier 2011, de 9 h à 16 h
Formatrice : Mario Chabot

TEXTILE : La technique du DÉVORÉ
Les 26 février et 5 mars 2011, de 9 h à 17 h
Formatrice : Élisabeth Savard
2009 -
2010
Transformation textile – volet 2
Les samedis 14 et 21 novembre 2009
Formateur : Nathalie Tremblay

Logiciel Vector Works - version 2009
Les 12-13 et 19-20 décembre 2009
Formatrices : Luc Prairie

La négociation de contrats : je déteste la confrontation, cela m’angoisse, pourquoi est-ce si difficile ?
Les 18 et 25 janvier 2010
Formatrice : Marie-Louise Donald

Gestion de carrière artistique
Les 29-30-31 janvier, 19-20-21 février et les 26-27-28 mars 2010
Formatrice : Claude Gillet - Gestionart

Le concepteur et la gestion : FISCALITÉ
Le 6 février 2010
Formatrice : Raymond Villeneuve et Yves Messier

2008 -
2009
Logiciel Vector Works version 2009
Les 14-15 et 21-22 février 2009
Formateur : Luc Prairie

Transformation textile et intégration d’un démarche soucieuse de l’environnement
Les 7-14-21 février 2009
Formatrices : Nathalie Tremblay & Stéphanie Martel

Soudure
Les 7 et 8 mars 2009
Formatrice : Josiane Saucier

2007 - 2008 Dessin de costumes assisté par ordinateur avec tablette graphique
Les 14, 21 et 28 janvier et les 4 et 11 février 2008
Formateur : Joël Proulx

Mécanique des matériaux et des structures
Les 29 et 30 mars 2008
Formateur : Serge Péladeau

Volet Multirégional

La négociation : processus de communication, stratégies et techniques - ANNULÉE
Les 24 et 25 novembre 2007
Formatrice : Marie-Louise Donald

AutoCAD Intermédiaire
Les 19 et 26 novembre et le 3 décembre 2007
Formateur : Simon Guilbault

2006 - 2007 Initiation au métier d'éclairagiste de plateau
Les 30 et 31 janvier 2007.
Formateur : Marco Venditto

Aspect créatif de la lumière pour plateau télé et cinéma
Les 10 et 11 février 2007
Formateurs : Sébastien Tremblay et Thomas Vamos

Technique spécialisée sur textile : feutrage et impression
Les 5 et 6 décembre 2006
Formatrice : Nathalie Tremblay

Volet Multirégional

Initiation à la lecture de la musique adaptée aux assistants metteurs en scène et régisseurs
Les 13 et 20 janvier 2007 et une autre date à déterminer
Formateur : Marc O'Reilly

Le concepteur et la gestion : Fiscalité
Le 7 mars 2007
Formateurs : Raymond Villeneuve et Yves Messier
2005 Techniques de moulage
Session de 21 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.Maître de formation : M. Bruno Boisvert.
2004 Techniques en moulage
Session de 16 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. Bruno Boisvert.

AUTOCAD avancé
Dessin 2D et conception 3D.
Session de 20 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. David Gaucher.

3D Studio Max
Modélisation et animation 3D.
Session de 40 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. Michel Marois.

Teintures fibres & colorants
Session de 14 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : Mme Élisabeth Savard.
2003 Spectrafoo
Spatialisation du son
Session de 18 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. Jean-Pierre Côté.

Histoire du costume de 1800 à 1945
Session de 30 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : Mme Véronique Borboën.
2002 Gestion de carrière
Session de 30 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : Mme Blanche Morin.
2001 Éclairage architectural
Session de 45 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. Robert Lanteigne.
2000 Espace scénique
Atelier offert par le Festival de théâtre des Amériques.
Maître de formation : M. Jean-Guy Lecat, directeur technique du Théâtre des Bouffes du Nord, Paris.

Les textiles à travers les mailles de l'Histoire
Atelier de 30 heures offert gratuitement aux membres de l'APASQ grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : Mme Véronique Borboën.
1999 AUTOCAD
Dessin 2D et conception 3D.
Session de 50 heures offerte grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. David Gaucher.

MACLUX
Conception d'éclairage assistée par ordinateur.
Atelier de 15 heures offert grâce à l'appui de Emploi-Québec.
Maître de formation : M. André Rioux.
1998 Atelier sur la négociation de contrats
1994 Atelier sur le droit d'auteur
   

Pour obtenir de l'information sur l'ensemble des activités de formation disponibles pour les professionnels en théâtre, vous pouvez contacter madame Julie-Andrée Rostan, coordonnatrice à la formation pour l'AQAD, l'APASQ, la SARTEC, la SPACQ et l'UNEQ, à l’adresse suivante : jarostan@videotron.ca.